Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)

mercredi 30 août 2017

[Ristret] Traitement du Sarcoïdose par la nicotine: l'essai clinique est lancé par l'Université d'Ohio

"Après les résultats prometteurs des premiers essais, un essai clinique "randomisé" à large échelle est lancé pour approfondir la recherche sur la question des soins à long terme de la maladie de sarcoïdose avec des patchs de nicotine". Le  Centre médical Wexner de l'Université de l'Ohio (USA) annonce cette nouvelle étape sur le traitement du sarcoïdose à l'aide de la nicotine. "L'analyse des premières données nous donne l'espoir que les patchs de nicotine aident à stopper ou même inverser la croissance des cellules de sarcoïdose", explique le Dr Elliott Crouser, responsable du programme de recherche. Lancée depuis 2008, la recherche entre en phase 4 et va suivre des patients sur sept mois, un groupe avec des patchs nicotinés et un autre avec des placebo, ponctués de contrôles au scanner (CT Scan) des poumons en partenariat avec la Clinique de Cleveland.

La nicotine anti-inflammatoire

La maladie inflammatoire, qui touche fréquemment les poumons, est généralement traitée avec des stéroïdes. "Mais l'utilisation prolongée de stéroïdes peut entraîner des effets secondaires graves, tels que de l'hypertension, de l'ostéoporose et du diabète", précise le site de l'Université. Aussi le traitement aux stéroïdes (cortisone) ne peut pas être prolongé très longtemps. D'où l'intérêt d'un éventuel soin alternatif. "Pourquoi la nicotine pour le sarcoïdose? Autour de l'année 2000, nous avons découvert deux choses. Des preuves que la nicotine est anti-inflammatoire. Et d'autres études ont montré que les fumeurs sont moins susceptibles de développer un sarcoïdose", déclare le Dr Crouser au site News-Medical.net

Contre la fatigue extrême

L'alkaloïde se révèle aussi avoir un effet secondaire bénéfique. "Comme la nicotine est stimulante, la fatigue extrême qui accompagne le sarcoïdose est amoindrie avec les patchs qui les aident à avoir plus d'énergie au quotidien", précise le Dr Elliott Crouser. Cette fatigue extrême est d'ailleurs souvent le principal symptôme du sarcoïdose. "C'est compliqué parce qu'il imite les symptômes d'autres maladies et se retrouve souvent mal ou pas diagnostiqué. Le sarcoïdose peut apparaître sous forme de nodules dans les poumons, de pneumonie, de tissus cancéreux. Il peut parfois toucher d'autres organes vitaux que les poumons et cela diffère d'une personne à l'autre", développe le pneumologue spécialiste de la maladie de sarcoïdose . 

6'000 à 12'000 nouveaux cas par an en France

La maladie dite rare endommage gravement les poumons et, sans soin, peut aller jusqu'à la mort. Ses origines restent plutôt mal définies. Certains scientifiques estiment qu'elle est de nature génétique, tandis que d'autres évoquent l'hypothèse d'une origine environnementale, notamment des pesticides. La Société nationale française de médecine interne (SNFMI) évalue entre 6'000 et 12'000 nouveaux cas de sarcoïdose diagnostiqués en France chaque année.

La vidéo de 1mn30 de l'Université d'Ohio sur la recherche du Dr Crouser avec le témoignage d'un patient:



0 commentaires :

Enregistrer un commentaire