Licence Creative Commons: Attribution (BY) + Non Modification des partages (ND)

samedi 19 août 2017

[Expresso] La répression s'intensifie en Thaïlande: arrestation à Kanchanaburi

La répression du vapotage s'intensifie en Thaïlande. Cette fois, la police de Kanchanaburi annonce avoir procédé à une nouvelle arrestation d'un vendeur thaïlandais de produits de vapotage. Selon la police, l'homme de 45 ans aurait reconnu vendre des mods et des liquides par internet. Les forces de police déclarent avoir saisi plus de 3'500 articles, dont 2849 fioles de liquides, lors de la perquisition vendredi d'un entrepôt à Tambon Ban Nua, dans le district de Muang. Cette razzia suit de l'arrestation de deux autres personnes il y a un mois dans la région de Bangkok, dont l'un aurait été l'administrateur d'un groupe de chat online qu'aurait utilisé l'homme arrêté ce vendredi. Le Général de police de Kanchanaburi, Khamron Boonlert déclare au Bangkok Post traquer deux autres personnes qui seraient impliquées dans l'affaire. 

Le 26 juillet dernier, un touriste suisse a été arrêté et détenu durant six jours pour avoir vapoté en Thaïlande. Libéré sous caution, il attend son procès. Les autorités britanniques alertent les voyageurs que posséder un produit de vapotage, et a fortiori vapoter, en Thaïlande peut entraîner une peine jusqu'à dix ans de prison en cas de condamnation, confirmant l'arrestation de plusieurs ressortissants britanniques pour cette raison. Des touristes d'autres pays témoignent sur les réseaux sociaux d'arrestations suivies de saisie de matériel et d'argent par des policiers. 

Vera da Costa, Secrétaire Générale du bureau anti-tabac de l'OMS, avait félicité la junte militaire de nouvelles lois prises fin 2014 dont l'une interdit l'introduction de produit de vapotage en Thaïlande. "La police rappelle leur avertissement contre la possession de produits de vapotage. Sous la loi actuelle, seuls les produits contenant des feuilles de tabac peuvent être importés légalement. Le Ministère du commerce a interdit l'importation de produits de vapotage, baraku, shisha et les produits liés", précise le Bangkok Post du jour.



3 commentaires :

  1. Moralité, vapers boycottez la Thaïlande. Sont vraiment trop cons ! La cigarette oui, la vape non. Pfff...

    RépondreSupprimer
  2. Je pensais faire un superbe voyage en Thaïlande. Et bien, je n’irais pas, ils sont ridicules.

    RépondreSupprimer
  3. Ni allez pas, en plus d'être corrompus ils sont ridicules!

    RépondreSupprimer